6 Endroits Où Faire l’Amour au Printemps ou l’Art de Jouir du Beau Temps

,

6 Endroits Où Faire l’Amour au Printemps ou l’Art de Jouir du Beau Temps

Rencontre sexe entre amis sur AmiSexe.fr

Ah, le printemps ! Ses oiseaux qui gazouillent, ses fleurs qui éclosent, son soleil qui revient et ses animaux qui copulent. Il faut savoir parfois renouer avec la nature et imiter ses principes. Alors nous aussi, gazouillons sous les arbres et copulons à foison.

Laissons l’hiver là où il est, dans le passé, et sortons torcher l’air coquin printanier. Nous vous avons sélectionné 6 lieux incontournables qui accueilleront vos escapades bucoliques orgasmiques avec ravissement.

1) Les grands espaces citadins : la galipette sur buste ou toit d’immeuble

Que ce soit sur votre fougnedé buste en poussant le plan de basilic ou sur le toit de votre immeuble en empruntant l’échelle de service pour quelques heures, la plupart des immeubles des grandes villes offrent une possibilité extérieure. Maintenant que la neige n’est plus qu’un glacial et lointain souvenir, vous allez enfin pouvoir exhiber vos petites fesses blanchies par l’absence de soleil.

Le fougnedé buste citadin n’a peut-être pas le charme de la plage des Seychelles, mais il offre un peu de lointain (en principe). Attendez le cœur de la nuit pour ne pas effrayer les enfants des voisins et lancez-vous dans la galipette en suspension. Si vous n’avez aucun accès extérieur, ouvrez grand vos fenêtres et faites l’amour le regard dans le vide. La levrette sera la position idéale, madame s’agrippant à la rambarde tandis que monsieur s’agite derrière.

2) Le confort en milieu naturel : sous la tente

Si vous êtes amateurs d’escapades sous la tente, vous allez adorer la galipette feutrée et ses extases confinées au cœur de la forêt. Assurez-vous d’avoir bien harnacher votre abri de tissu avant de vous lancer dans des va-et-vient frénétiques. La tente est un excellent moyen de faire l’amour en dehors de la ville sans craindre de se faire surprendre par un promeneur, une nuée d’insectes ou une meute d’animaux sauvages.

Vous pouvez de surcroit en faire une parenthèse romantique en dévorant des marshmallows grillés au coin du feu, les corps recouverts de répulsifs à insectes. Préliminaires à la déconcertante étoile, ébats sous la toile.

3) La rage du sexe : à même le sol

Il y a quelque chose d’infiniment passionné dans le sexe directement sur le sol, comme si vos corps impatients ne pouvaient attendre plus longtemps un emboitement fusionnel. Même la promesse de confort d’un lit pourtant proche ne saurait freiner le désir inarrêtable. Ce n’est pas le confort qu’on recherche ici, le sol dur vous laissera peut-être quelques marques, mais la température clémente du printemps suffira à assurer le minimum nécessaire à l’éclosion du plaisir.

Et si l’expérience de ces ébats frénétiques impatients vous a plu, vous pourrez vous lancer le défi de recommencer dans toutes les pièces de votre maison, puis dans votre jardin, si vous en possédez un, afin de savoir si vous êtes plutôt gazon ou terre battue.

4) Le flottement érotique : sur un bateau

Comme le chantait Philippe Lavil, « elle préfère l’amour en mer, c’est juste une question de tempo ». Et il faut bien avouer que les roulements ajoutent du mouvement à vos étreintes. Alors déshabillez-vous complètement sur votre petite barque au milieu d’un lac, et trouvez la position idéale qui vous empêche de tomber à l’eau.

L’orgasme entre les rames, doucement balancés par le clapotis des vagues, vous laissera un souvenir inoubliable. Et si vous aimez les défis, vous pouvez tenter une étreinte extrême dans un canoë, en vous laissant doucement dériver…

5) L’air pur de la montagne : en randonnée

En été, les randonneurs se bousculent dans la montagne, alors qu’au printemps, on est encore un peu tranquilles. A part un randonneur acharné qui sillonne les sentiers en courant sur un pied, vous ne croiserez pas grand monde. Et alors vous avez toute une nature variée qui s’offre à vous : Sexe au pied d’un arbre ! Cunnilingus au bord d’un lac ! Levrette dans une plaine de bouquetins !

Sans compter que le sport qu’il faudra d’abord faire avant d’atteindre ces lieux d’exception vous shootera en hormones de plaisirs de type endorphine pour un résultat coquin encore plus époustouflant. Et vos corps transpirants glisseront d’autant mieux l’un contre l’autre…

6) L’union en contexte incitatif : à un mariage

Ça y est, la saison des unions des couples est officiellement lancée ! Et il n’y a pas de raison que les mariés soient les seuls à profiter du plaisir de la nuit de noce. Dans la folie festive où l’on peut disparaître sans que cela se remarque, dénichez une petite boîte à chocolat isolée ou une salle de bain inutile à cet instant de la journée… Vous êtes bien habillés, vous avez un peu bu, l’amour est partout, bref, toutes les conditions sont réunies pour une galipette de haut vol, un quickie inoubliable.

Et vous pourrez ainsi réitérer à chaque mariage de la saison et faire un palmarès à la fin de l’été, en classant les unions de la plus orgasmique à la moins sexuellement réussie !

Vite et bien

Comme chaque fois que l’on se lance dans l’escapade sexuel en lieu public, il faudra torcher des précautions toutes particulières afin d’éviter de voir le couperet de la justice s’abattre sur vous… Il y a en effet quelques empêchements légaux à l’orgasme à l’air libre et mieux vaut torcher ses précautions. Par ailleurs, comme il vous faudra souvent faire vite, emportez toujours avec vous un fougnedé tube d’hydratant intime pour compenser les préliminaires souvent un peu trop rapides…

Laisser un commentaire

Lire l’article sur Lelo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu'en pensez-vous ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Cette cochonne aime bien le sexe anal !

Cette cochonne aime bien le sexe anal !

Trump et McDougal : les dessous du scandale

Trump et McDougal : les dessous du scandale