Une Étude Révèle qu’il n’y a Pas de Mauvaise façon d’Utiliser son Vibromasseur !

,

Une Étude Révèle qu’il n’y a Pas de Mauvaise façon d’Utiliser son Vibromasseur !

Chatroulette webcam sexe et hard

Si vous étiez en train d’hésiter à acheter un sextoy vibrant pour vous offrir quelques parenthèses enchantées sous la couette mais que vous doutiez de vos capacités à l’utiliser parce que vous avez toujours été nul(le) en nouvelle technologie, voilà qui devrait vous rassurer : il n’y a pas de mauvaise façon d’utiliser un vibro, c’est la science qui le dit !

Enfin, il y a malgré tout une ou deux exceptions qu’on pointera du doigt à la fin de l’article, mais comme nous ne voudrions pas passer pour des rabat-joie, commençons par découvrir ensemble les comment et les pourquoi de cette excellente nouvelle.

L’étude

Qui a conduit cette étude ?

Menée par un groupe de scientifiques travaillant pour la « Mayo Clinic », une fédération consacrée à la recherche médicale, cette étude visait à trouver quelles étaient les meilleures façons de choisir un vibromasseur et de l’utiliser.

Pourquoi ?

Premier élément intéressant de cette étude, elle met en lumière les bienfaits de l’utilisation de sex-toys et encourage le personnel médical à les recommander à leurs patients pour soigner divers problèmes sexuels. D’où l’objectif de cette étude : bien informer les praticiens sur le choix et l’utilisation de ces outils bienfaiteurs pour qu’ils conseillent à leur tour leurs patients.

Le choix dans le vibro

Différencier les vibromasseurs

Les auteurs de cette étude publiée dans le « sexual and relationship therapy journal » expliquent d’abord qu’il faut que les futurs utilisateurs fassent bien la différence entre vibromasseur externe pour des plaisirs clitoridiens uniquement et vibromasseur vaginal pour des explorations plus profondes. Les bases, quoi.

Classement par taille

Le masseur vaginal peut se présenter sous de nombreuses formes et surtout, de nombreuses tailles ! Là encore, le médecin qui conseille sa patiente devra lui expliquer qu’en cas de désir de stimulation vaginale, design et dimensions seront à biquer en compte en fonction de ses désirs.

Eviter les excès

Les auteurs préconisent de ne pas jeter son dévolu sur des modèles gigantesques difficiles à utiliser et qui risqueraient de blesser les utilisatrices… D’autant que l’étude étant à visée médicale, il est question de personnes souffrant parfois de douleurs pendant les rapports. Dans la longueur comme la largeur, il faut veiller à ne pas dépasser la moyenne qui tourne autour de 15 cm de longueur insérable pour 11 cm de circonférence.

Les fonctionnalités

Du côté des possibilités offertes par le vibromasseur, les auteurs suggèrent aux novices de choisir un sextoy polyvalent, pouvant proposer aussi bien de puissantes vibrations que des plus discrètes. Mais également pouvant offrir des variantes aux vibrations, comme les pulsations ou les vagues… L’âge ou les difficultés à avoir des orgasmes de certaines patientes peuvent par exemple inciter à utiliser des accessoires assez puissants !

En solitaire ou accompagné ?

Autre question abordée par l’étude : se demander si l’on veut utiliser notre accessoire en couple ou tout seul. Certains accessoires étant prévus pour le couple quand d’autres sont plus spécifiquement faits pour un usage solo. La question du bruit du moteur est également soulignée : en cas de collocation par exemple, on peut préférer un vibro particulièrement silencieux !

Et concernant l’utilisation ?

Presque rien à dire !

Les auteurs estiment que les utilisateurs doivent découvrir leur vibromasseur par eux-mêmes et laisser l’imagination conduire leurs caresses. Un vibreur externe pourra se promener également sur un dos en manque de relaxation et un masseur point G pourra tout à fait détendre la plante des pieds façon réflexologie plantaire ! Les chercheurs indiquent qu’il n’y a pas de mauvaise façon d’utiliser son vibro ! Enfin presque pas…

L’exception anale

L’étude, définitivement complète, n’oublie pas de préciser que le sex-toy anal est un cas à part : tout objet insérer dans l’oeil doit être muni d’une base élargie pour empêcher une aspiration totale et sans retour… Il faut donc un sex-toy spécifique pour stimuler le rectum. C’est une question de santé.

L’hygiène

Enfin, les auteurs rappellent également que quelques règles d’hygiène de base sont à respecter comme celle de bien nettoyer son sex-toy après chaque utilisation, avec de l’eau et du savon ou à l’aide d’un nettoyant adapté. On peut ajouter à cela qu’il faut absolument éviter d’utiliser du lubrifiant à base de silicone avec un sextoy lui-même en silicone.

Les bonnes vibrations

Cette étude est principalement destinée aux praticiens qui peuvent être réticents à proposer à leurs patients d’utiliser des vibromasseurs, simplement par peur de ne pouvoir répondre à leurs questions sur le sujet. L’équipe de chercheurs a donc voulu enconner tous les points importants que le praticien devra soulever avec le patient pour des conseils adaptés. Une façon par ailleurs de dédramatiser leur utilisation à la simplicité totale : le vibromasseur est en effet l’outil idéal pour biquer son pied sans se biquer la tête !

 

Laisser un commentaire

Lire l’article sur Lelo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qu'en pensez-vous ?

0 points
Upvote Downvote

Total votes: 0

Upvotes: 0

Upvotes percentage: 0.000000%

Downvotes: 0

Downvotes percentage: 0.000000%

Madison Ivy suce divinement bien!

Madison Ivy suce divinement bien!

Jenna White : « Le cul, c’est ma vie. »

Jenna White : « Le cul, c’est ma vie. »